Mercredi 22 janvier – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Difficile de se mettre debout après la sortie d’hier. C’est vrai que quand on fait des grosses séances le lendemain ce n’est pas si facile. Yoga, gainage Ok. Par contre une fois sur mon vélo, les sensations du sac sur le dos, le fait de chercher sa route (je teste un nouveau commute plus rapide même a priori un peu moins beau, à privilégier quand je suis en retard), le faux rythme des aléas de la circulation m’énerve un peu, bref je n’ai pas de bonnes sensations ce matin. Mon allure reste correcte plus de 18km/h, mais je ne suis pas totalement satisfait.

Arrivé à 13h je suis frustré au travail, des bugs que je ne comprends pas (après investigation ils étaient vraiment bien cachés, merci Andreas) j’ai besoin de sortir me vider la tête. Et ça tombe bien il fait grand beau, grand soleil même si un peu froid, mais qu’à cela ne tienne j’ai de bons vêtements. J’aurais voulu rouler plus tôt mais je n’aime pas partir avec un problème en suspens. Je dois cependant m’y résoudre, mais je ne roulerai pas l’esprit libre, je ne ferai que penser à ça. J’ai repéré plus tôt dans la matinée une route qui me semble bien monter, je devrais pouvoir faire presque 300m de D+ en partant moins d’une heure en allant vers Froideville. C’est rare que j’ai l’occasion de rouler en journée ces temps ci et c’est quand même plus facile pour faire des intervalles alors je décide d’en faire. Ce sera quelques fois 30/30. Ca a l’air un peu au hasard mais de toutes façons après la séance d’hier je me dis que je ne dois pas me pousser trop loin, et pour juger de ça les sensations sont encore les plus sûres. Alors ce sera 7 ou 8 fois 30 secondes rapide. Je suis assez content des sensations que j’ai eu même si mon vélo commence à être sale et je ne suis pas content des braquets que j’ai réussi à passer. Ce n’est pas comme ça que je passerai à un autre niveau de cyclisme, mais je pense que ça me sera bénéfique à court terme pour passer de meilleures séances de vélo. Après ma contracture au vaste interne de l’année dernière je me dis que dès que je peux prendre un peu de force en vélo avant les longues sortie je devrai saisir cette opportunité. Le retour se fait sans encombres, c’est surtout de la descente, quelques relances sur le grand plateau beaucoup trop difficiles, je devrai aussi apprendre à vraiment mieux gérer mes braquets et surtout nettoyer ce dérailleur. Mais est-ce que ça vaut vraiment le coup en hiver ? Je lui ferai un vrai service à la fin de l’hiver mais entre temps je devrai sûrement le faire moi même. Toujours est il que je rentre au travail sans trop penser à ma séance, même ce soir j’ai du mal à prendre du recul sur cette séance et à me dire à quel point elle m’a aidé. Plus de 25km/h de moyenne pour un parcours avec un bon ration D+/Distance je reste quand même bien satisfait !

Après un retour en vélo avec une partie dans la roue de Simon le gros rouleur de mon entreprise, je me décide à aller courir en me disant que les prochains jours j’aurai sûrement moins de temps à y consacrer avec l’arrivée de ma copine, et ce sera l’occasion de me reposer le corps et l’esprit. Alors une dernière grosse journée et ce sera bien !

Mais les sensations ne sont pas très bonnes non plus dans ce sport. Je n’arrive pas à allonger la foulée sans forcer mais je me stabilise autour de 4’50 » au km ce qui est en fait déjà très bon pour un footing. Et le lendemain d’une grosse séance, on ne refait pas une grosse séance ! Après déjà 3 petites sorties en vélo dans la journée, je n’irai pas plus fort que ça. Les sensations ne sont pas bonnes mais pas horribles non plus. Le souffle est contrôlé, pas à s’inquiéter outre mesure, on verra un prochain jour pour vraiment s’amuser !

robinclerc
Ingénieur passionné de sport, surtout de vélo je vous partage mes aventures et mes réflexions sur le sujet
Ingénieur passionné de sport, surtout de vélo je vous partage mes aventures et mes réflexions sur le sujet

Must Read

Dimanche 1er mars – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Aujourd'hui il fait grand beau, je n'ai rien d'autre à faire que rouler, c'est bien décidé à aller jusqu'en haut de ce...

Samedi 29 février – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Hier 3 meubles de construits avec mon collant de récupération Skins, une nuit dans mon nouveau lit, qu'est ce que ça donne...

Vendredi 14 février – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Cette fois même si j'ai bien dormi je sens que je suis vraiment fatigué, d'autant plus avec la bonne journée de travail...