Mercredi 26 février – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Deux jours de déménagement épique, de transport de cartons de plus de 30 kg, de plusieurs aller retours chez Ikea, de chargements, de très courtes nuits plus tard, Sélène est partie et je suis très fatigué, nerveusement et musculairement. Mais on est convenu depuis la semaine dernière que j’affronte Viraxay mon collègue pour la suprématie du badminton chez Nagravision. Il a déjà détruit bien du monde mais j’ai bien envie de me changer les idées avec un sport de raquettes. On est presque à égalité niveau habitude de jeu car je n’ai pas joué depuis 2 ans et lui depuis 2 mois, assez pour ne pas être réglé sur les amortis.

Je commence à m’échauffer avant qu’il n’arrive, quelques centaines de mètres avec des Barricades, mes vieilles chaussures de tennis qui pèsent chacune un âne mort et qui ne répondent absolument pas comme des chaussures de course. C’est assez rigolo de tester ça maintenant, je sens que j’ai beaucoup plus de sensations pour juger du matériel.

Virax me rejoint et on s’échauffe avant notre tour sur le terrain de badminton dans la salle de sport du Green Club de Romanel. Pour la première fois je cours sur un tapis roulant. Je trouve ça super rigolo, j’aimerais bien en avoir un j’y vois un très grand intérêt pour gérer les allures dans des entrainements très spécifiques. Pourquoi pas dans le bureau du nouvel appartement ? Je pense que ce sera dans très longtemps. Je teste un peu un home trainer aussi pour voir ce que ça donne de tirer 300 watts pour avoir quelques repères, que j’ai bien sûr déjà oubliés !

Finalement on commence le badminton, à l’échauffement j’ai déjà nettement moins peur. La dernière fois que Virax a joué avec un membre de Nagra ça s’était soldé en deux très petits sets. Mais là je sens qu’il joue à peu près comme moi alors ça me rassure.

Nous commençons le match, je rentre bien dedans, ça fait plaisir de retrouver cette tension. Je sens que j’ai une très bonne intensité, beaucoup de smash gagnants, ça donne envie de rejouer à un bon niveau, mais surtout au tennis.

Premier set gagné, je sens que je commence à m’essouffler un peu lors du deuxième, mes coups sont moins tranchants après une quarantaine de minutes, et Virax se règle un peu.

Finalement après trois balles de match je perds le second et me perd un peu dans le 3ème, à la foie étouffé par la technique de Virax et aussi de plus en plus fatigué physiquement. Le déchargement des meubles ne s’annonce pas bien. Finalement je reviens à égalité à la fin du 3eme set mais je le perds quand même, plus assez clutch, je vais profiter du fait qu’Alexia soit revenue pour rejouer au tennis avec elle car c’est un aspect que je veux retrouver. Je veux retravailler cette hausse de mon niveau dans les moments importants pour pouvoir l’utiliser en course à pied et en vélo, et ça me ferait plaisir de revivre ça au tennis ou au badminton.

Finalement je passe un peu de temps de détente dans le SPA et le hamam inclus dans ce Green club ce qui est bien appréciable. Une petite demi heure de détente et je pars retrouver mes meubles…

robinclerc
Ingénieur passionné de sport, surtout de vélo je vous partage mes aventures et mes réflexions sur le sujet
Ingénieur passionné de sport, surtout de vélo je vous partage mes aventures et mes réflexions sur le sujet

Must Read

Dimanche 1er mars – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Aujourd'hui il fait grand beau, je n'ai rien d'autre à faire que rouler, c'est bien décidé à aller jusqu'en haut de ce...

Samedi 29 février – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Hier 3 meubles de construits avec mon collant de récupération Skins, une nuit dans mon nouveau lit, qu'est ce que ça donne...

Vendredi 14 février – La face cachée de Strava – Journal d’entraînement honnête

Cette fois même si j'ai bien dormi je sens que je suis vraiment fatigué, d'autant plus avec la bonne journée de travail...